Un seul cap, l'optimisme !

Paru dans « le Havre presse »

(…) « La station du Havre-Fecamp croit en l’avenir du port et le clame. Les pilotes se disent prêts à relever le défi.
François Le Guern n’est pas aveugle. La crise il connaît, pire il la subit. Mais à l’occasion de la réception de fin d’année, le président de la station de pilotage du Havre-Fecamp s’est résolument montré optimiste devant la communauté portuaire. Un vent d’espoir qu’il a voulu partager avec les gens de la place, tous conscients des enjeux et des nombreuses cartes à disposition du port. » (…)

Le pilotage à la rescousse

Paru dans « le Havre presse »

(…) « L’été dernier nous sommes intervenus à trois reprises à la demande du Cross Jobourg. Ce partenariat formalise quelque chose qui existe. Nous sommes très souvent sur l’eau et quand ce n’est pas le cas, nous avons la capacité d’appareiller en 15 minutes, 365 jours par an, 24 h sur 24 », explique le capitaine François Le Guern, président de la station. Le Cross qui, dans l’urgence a besoin de connaître les moyens disponibles sur zone, a été sensible aux arguments. « Nous faisons, pilotes et patrons de vedettes, partie de la chaîne de sauvetage en complémentarité des autres acteurs comme la SNSM. » Si le Cross peut compter sur les vedettes blanche et rouge, l’hélicoptère qui équipe la station devra aussi jouer un rôle déterminant. L’appareil ne sera pas mobilisé pour le sauvetage, mais interviendra le cas échéant pour les opérations de recherche et de repérage. » (…)

Le ballet des pilotes

Paru dans le « Havre presse ».

(…) Les silhouettes orange et blanche des six vedettes appartiennent au paysage du port. Avec 54 pilotes et 32 marins, la station de pilotage du Havre-Fécamp est l’une des plus importantes de la façade maritime française (…)

Le cotre pilote Marie-Fernand de retour au Havre

Après cinq ans de restauration à Brest, le cotre pilote Marie-Fernand, classé monument historique, a retrouvé le Havre le 23 juillet. Ce navire, qui fait partie du patrimoine maritime du port normand, a été remis en état grâce à l’action de  l’association de l’Hirondelle de la Manche.

Construit il y a 115 ans par le chantier Abel Le Marchand, le cotre a été réalisé pour le pilote Eugène Prentout, qui lui donna le nom de ses deux enfants : Marie et Fernand. Lancé le 7 juillet 1894, le Marie-Fernand faisait partie des Hirondelles de la Manche, celèbres cotres des pilotes du Havre.

Essais laser à l'écluse François 1er

Du 25 au 29 mai, des essais de laser ont été effectués à l’écluse François 1er. Réalisés par la société MARIMATECH en collaboration avec les pilotes du Havre et le personnel du Port du Havre, ces essais ont eu pour but de vérifier qu’un laser peut être utilisé en complément du DGPS embarqué pour effectuer une levée de doute sur la position calculée du navire.
Le principe est le suivant : dans la phase où le navire est en portée du laser (situé à terre), celui-ci scanne l’environnement et suit le navire, sa cible. La position du navire est calculée et comparée à celle fournie par le DGPS embarqué. Le doute sur la position fournie par ce dernier peut donc être levé.

 

Je filme le métier qui me plait

par Lycée Théophile GautierSous la présidence de Claude Pinoteau, plus de 500 jeunes, enseignants et chefs d’établissements se sont retrouvés le 26 mai dans la grande salle de projection du Forum des images pour recevoir les récompenses d’un an d’une aventure inoubliable. Parmi eux, les élèves du collège Théophile Gautier de Bléville. Ils y présentaient leur production : « Pilote maritime, la passion de la mer ». Primé par le jury, le film a reçu le prix du Clap « Projet pédagogique ».

 

Nouveaux canaux VHF en vigueur au port du Havre

Source : port autonome du Havre

Depuis le 5 janvier 2009, les canaux VHF 67 et 69 en usage à Vétillart et François 1er ont été remplacés par les canaux 87 et 88. Le canal VHF 88, devient le canal principal de veille et de sécurité sur les bassins en amont des écluses et sur le canal de Tancarville avec les indicatifs d’appel suivants : « Vétillart », « François 1er » et « Tancarville ». Le canal VHF 87 est affecté comme canal de dégagement dans la partie aval sous l’autorité de Havre Port (vigie du port). Le canal VHF 83 est affecté comme canal de dégagement sur les bassins amont.